Vanessa B.

Lévis, QC – Il y a deux ans, j’ai constaté pour la première fois à quel point la technologie avait un impact positif sur le réseau de la santé : mon médecin a rédigé mon ordonnance sur sa tablette électronique, l’a immédiatement imprimée, puis s’est de nouveau servi de sa tablette pour accéder à mon dossier médical. J’ai trouvé que c’était génial. Aussi, mon père, qui a un problème de tension artérielle, utilise un appareil directement branché à son ordinateur, ce qui lui permet de régulariser sa tension et de faire le suivi à domicile de son état de santé. Toutefois, c’est lorsque je suis tombée très malade au cours d’un voyage au Costa Rica que les technologies de l’information ont eu le plus de répercussions sur ma vie. Bien sûr, j’ai dû d’abord téléphoner à mon assureur, mais le médecin qui m’a traitée a utilisé le courrier électronique pour communiquer avec l’assureur, mon médecin de famille, de même qu’avec moi, après mon retour. Elle nous a envoyé par courriel des renseignements détaillés au sujet de mon problème de santé et du traitement que j’avais reçu. On peut dire que la technologie nous a fait gagner énormément de temps et nous a évité pas mal de tracas inutiles, sans oublier qu’elle m’a permis de recevoir un traitement beaucoup plus rapidement. J’ai pu recouvrer la santé en moins de deux et ainsi profiter pleinement de mon fantastique voyage au Costa Rica.