Suzanne S.

Selon vous, comment la santé numérique aide-t-elle les patients/aidants à participer plus activement à leurs soins?

Mon équipe de santé familiale me donne accès à mes rapports médicaux. Quand je prends connaissance des résultats d’un rapport clinique, je suis beaucoup plus motivée à améliorer ces résultats pour atteindre mes objectifs en matière de santé.

Décrivez une situation où la santé numérique a eu ou aurait pu avoir un impact sur vous en tant que patient, aidant ou membre de la famille.

J’ai survécu à un cancer colorectal diagnostiqué en juin 2015. Les occasions de collaboration avec mon équipe de soins illustrent l’impact de la santé numérique. Toute l’information était communiquée à mon médecin généraliste. Je pouvais accéder, ce que j’ai fait, à l’information médicale à partir d’un portail-patient. Les trois membres de mon équipe de soins, qui travaillent chacun dans un endroit différent, pouvaient obtenir les renseignements les plus à jour. De cette façon, ma famille et moi avions une confiance accrue dans les soins exceptionnels que je recevais.

Le thème de la Conférence du Partenariat 2016 d’Inforoute est « La santé numérique au cœur des discussions ». À votre avis, comment pouvez-vous contribuer aux discussions sur la santé numérique?

Ma contribution aux discussions commence par mon expérience de patiente et d’usagère du réseau de la santé. La santé numérique forme la base de mes soins, et j’ai entrevu ses autres applications possibles. Si mon expérience aide d’autres patients et usagers du réseau de la santé à améliorer l’issue de leurs soins ainsi que leur compréhension des processus et des cheminements cliniques, alors j’en serais ravie, car cela serait bénéfique à tous.

De quelle façon comptez-vous mettre en pratique et partager ce que vous aurez appris pendant la Semaine de la santé numérique et la Conférence du Partenariat 2016 d’Inforoute?

Il y a de nombreuses façons de diffuser à mon tour l’information obtenue pendant la Semaine de la santé numérique. Je serais prête à partager mon nouveau bagage avec des groupes de patients en particulier. Les équipes de soins sont toujours avides de nouvelles connaissances, alors je pourrais leur en faire profiter. Beaucoup de patients que je connais tiennent des blogues et sont des adeptes des médias sociaux, ce qui me permettrait de communiquer rapidement mes apprentissages. Je me sers de la santé numérique pour faire le suivi de ma santé, et je compte en faire tout autant dans l’avenir.