Sandra C

Halifax, NS – J’ai travaillé dansplusieurs domaines différents, allant de la télédiffusion auxtélé communications. Bien que j’aie aimé travailler dans ces secteurs, il n’y a rien comme le sentiment de satisfaction et de fierté que suscite chez moi mon travail en santé en tant que professionnelle des technologies de l’information et de la gestion de l’information (TI/GI). Les 10 dernières années d’investissement en santé numérique ont été significatives et ont transformé les TI en santé pour en faire « LE » domaine de pointe pour de nombreux professionnels. Plusieurs anecdotes suscitent en moi un immense sentiment de fierté. J’ai souvent vu des gens expliquer, en parlant de leur dernière opération, qu’ils étaient très impressionnés par les « radiographies » que le chirurgien leur avait montrées – c’est là que vous vous dites : « Ouais, c’est le système d’archivage et de transmission d’images (PACS) que nous avons installé! » Ou, plus récemment, j’ai vu un patient qui utilise le dossier de santé personnel (DSP) raconter : « Avant le DSP […] j’avais l’impression d’être un corps dans un lit – maintenant, avec le DSP, je me suis réapproprié la responsabilité de ma santé. » Ce sont des commentaires comme ceux-là et les projets comme le DSP, le PACS, le DME, le DSE et bien d’autres qui rendent passionnante notre contribution en tant que professionnels des TI/GI dans le domaine de la santé et du bien-être des personnes. C’est très gratifiant d’en faire l’expérience soit directement, soit en entendant des anecdotes racontées par les amis ou la famille au sujet de leur vécu dans ce domaine, et de savoir que le travail que je fais – ou que nous faisons – soutient directement l’amélioration des soins! Tous les professionnels des TI/GI devraient être fiers de leur rôle en santé numérique pour le soutien des soins aux patients. Moi en tout cas, je le suis!