Linda W.

Selon vous, comment la santé numérique aide-t-elle les patients/aidants à participer plus activement à leurs soins?

Grâce à la santé numérique, les patients ont plus de pouvoir sur leurs soins et peuvent consulter leurs dossiers de santé. C’est particulièrement utile pour les personnes atteintes de maladies ou de problèmes de santé chroniques. Ils sont mieux outillés pour surveiller leur santé et prévoir les difficultés possibles, et même éviter une détérioration de leur état de santé.

Décrivez une situation où la santé numérique a eu ou aurait pu avoir un impact sur vous en tant que patient, aidant ou membre de la famille.

Malheureusement, je vis dans une province qui accuse un retard important dans le domaine de la santé numérique. Comme je suis une patiente qui fait partie d’organisations nationales, j’ai été témoin de ses avantages ailleurs au pays, mais pas au Nouveau-Brunswick. Je souffre d’arthrite rhumatoïde depuis plus de 30 ans et j’aimerais beaucoup avoir accès à un dossier de santé électronique pour gagner du temps et communiquer par voie électronique avec mes professionnels de la santé avant chaque rendez-vous médical.

Le thème de la Conférence du Partenariat 2016 d’Inforoute est « La santé numérique au cœur des discussions ». À votre avis, comment pouvez-vous contribuer aux discussions sur la santé numérique?

Je suis la présidente d’une organisation de patients nationale, la Canadian Arthritis Patient Alliance, ou CAPA (www.arthritispatient.ca), qui est très présente dans les médias sociaux et participe activement au dialogue sur la santé électronique. Il est important d’avoir le point de vue de patients qui habitent des régions à la traîne en santé numérique et de discuter de façons d’améliorer l’accès aux technologies sur la santé.

De quelle façon comptez-vous mettre en pratique et partager ce que vous aurez appris pendant la Semaine de la santé numérique et la Conférence du Partenariat 2016 d’Inforoute?

La CAPA a une page Facebook et un compte Twitter. Elle publie aussi un bulletin trimestriel. J’entends y parler de ce que j’aurai appris à la Conférence.