Jennifer G

Ottawa, ON -Bon nombre des membres de l’équipe du projet du DSE Epic, au CHEO, exerçaient des rôles différents avant de commencer à travailler sur le projet : ils étaient médecins, infirmières,
professionnels de la santé ou spécialistes des TI. Pour ma part, je suis une spécialiste de l’informatique de la santé, et le CHEO m’a embauchée pour travailler dans mon domaine. Ce que j’aime de mon rôle dans le cadre du projet du DSE Epic, c’est qu’on me confie des tâches toutes plus diversifiées les unes que les autres. J’ai toujours quelque chose de nouveau à faire : une semaine, je me penche sur un nouveau processus de consultation, et la semaine d’après, je m’occupe du mode de facturation du travail des médecins. Chaque jour apporte un nouveau défi, et je trouve passionnant de pouvoir contribuer à trouver la meilleure solution au problème. Au cours de ma carrière dans le domaine de l’informatique de la santé, j’ai collaboré de près avec de nombreux médecins, et je suis heureuse que mon rôle au sein de l’équipe de soutien et d’engagement des médecins du CHEO me donne la possibilité de prendre en compte les besoins de ces intervenants clés. L’informatique de la santé est un domaine de spécialité, et, comme je sais que le CHEO juge utile ma contribution à l’équipe et appuie mon travail et mes recherches, j’ai décidé de faire une maîtrise sur la qualité des soins de santé à l’automne. Au début de ma carrière, j’espérais justement pouvoir un jour participer à une initiative comme le projet de mise en œuvre du DSE Epic au CHEO. Depuis que j’ai pris part à un projet semblable, j’ai l’impression que le monde est à moi! Peu d’organisations peuvent se targuer de l’avoir fait, et je suis fière de contribuer à la réussite de ce projet.