Diane L

Hamilton, ON – J’ai entrepris ma carrière dans les années 80 comme technicienne en radiation médicale. J’ai eu l’occasion de passer à l’administration des systèmes d’information radiologique dans les premiers jours de la technologie de l’information sur la santé (en 1996). C’était donc pour moi une évolution naturelle que d’ajouter le PACS et la reconnaissance de la voix par dictée et transcription à mon bagage, ce qui m’a donné accès à un poste de gestionnaire de l’information sur les médicaments au centre de santé St. Joseph’s de Hamilton. Au début des années 90, j’ai passé un certain temps comme analyste d’applications contractuelle pour la PACS Centricity de GE Healthcare. L’étape suivante de ma carrière consistait à appuyer le projet de dépôt d’imagerie diagnostique pour les RLISS 3 et 4 en Ontario. Ma première tâche comme gestionnaire de projet m’a menée à mon poste actuel de directrice générale de la division DI-r des Mohawk Shared Services, où mon équipe soutient les intervenants de notre région pour l’adoption et la gestion du changement. Je participe aussi activement au Groupe de travail 10 sur l’ID de l’Unité collaborative de normalisation d’Inforoute et au Groupe de l’ID des provinces et territoires d’Inforoute. Lorsque j’ai commencé comme technicienne en radiation médicale il y a des années, jamais je n’aurais osé rêver que ma carrière prenne cette orientation. L’enregistrement et la gestion des ordonnances se faisaient alors sur papier (l’ordinateur n’existait pas encore!), et les radiographies se faisaient sur film. L’échographie, la tomodensitométrie et l’IRM n’étaient encore qu’une vision d’avenir. Je suis reconnaissante des multiples occasions que j’ai eues et de l’aide que m’ont apportée en cours de route mes excellents et nombreux collègues (et patrons!), qui m’ont encadrée et aidée à réussir. L’avenir me réserve encore une foule de défis stimulants.