Carol M.

Birch River, MB – Je suis une aidante naturelle pour un homme atteint d’un handicap physique et intellectuel. Cette personne a de multiples problèmes de santé. Avant l’avènement des plus récentes technologies de l’information sur la santé, je réunissais tous les dossiers médicaux que je pouvais obtenir et j’ai conçu un document d’information dans lequel tous les médicaments prescrits à cette personne étaient répartis en catégories. Ce document indiquait aussi les réactions qu’ils provoquaient et le nombre de fois où ils avaient dû être interrompus. Dans certains cas, la réaction était une difficulté respiratoire qui exigeait que je l’amène à l’urgence, une tâche ardue autant pour lui que pour moi et pour le personnel de l’hôpital. J’ai réussi à obtenir les dossiers pour les dix années précédentes. Une copie du document a été laissée à son médecin de famille, puis à son nouveau médecin. Le document était mis à jour chaque fois qu’un nouveau médicament était prescrit. Lorsque le patient se rendait à l’urgence, il apportait ce document, ce qui aidait le médecin traitant à choisir le médicament à prescrire. Aujourd’hui, il apporte toujours ce document à l’urgence. Il n’est pas rare que deux ou trois membres du personnel médical évaluent les avantages et les inconvénients d’une ordonnance grâce aux renseignements qu’il contient. Pour obtenir des renseignements sur les médicaments que la personne prend chaque jour, je trouve que la technologie de l’information sur la santé me rend de précieux services. Je suis aussi reconnaissante de la rapidité avec laquelle les résultats des analyses sont accessibles. Je suis rassurée de savoir que je n’ai plus à craindre pour la vie de la personne chaque fois qu’un nouveau médicament lui est prescrit. Elle permet de régler les problèmes rapidement.