Question 5 du Défi Impact des données II

Question 5:  Dans quelle mesure peut-on réduire l’utilisation des antimicrobiens dans les hôpitaux grâce aux programmes de gestion des antimicrobiens?

Justification
Les infections résistantes aux médicaments sont en hausse en raison de la prescription routinière d’antibiotiques, qui favorise l’adaptation des microbes. Il en résulte des taux élevés de morbidité et de mortalité. Selon les estimations, jusqu’à 50 % des traitements aux antibiotiques seraient inutiles. Il est donc essentiel de promouvoir un usage prudent des antimicrobiens dans les hôpitaux et les organisations de la santé du Canada afin de lutter contre la résistance aux antibiotiques.

Cette question cherche à établir la mesure dans laquelle on peut réduire l’utilisation des antimicrobiens — en moyenne — grâce à l’adoption de programmes de gestion des antimicrobiens au Canada, et s’il y a des valeurs extrêmes qui dénotent que des programmes s’en sont particulièrement bien ou mal tirés.

Résultats

L’équipe Consortium of Antimicrobial Stewardship Programs Against Resistance (C.A.S.P.A.R.) a analysé, à partir des données des hôpitaux de l’Ontario, l’utilisation d’antimicrobiens dans les unités de soins intensifs ainsi que dans les unités des soins médicaux/chirurgicaux destinés aux patients hospitalisés.

Lignes directrices

L’analyse devrait révéler le taux de réduction moyen des doses thérapeutiques quotidiennes pour un ensemble d’antimicrobiens couramment prescrits dans les années qui ont précédé et qui ont suivi l’adoption de programmes de gestion des antimicrobiens dans les hôpitaux canadiens. La référence pour l’adoption d’un programme de gérance est la conformité à la pratique organisationnelle requise d’Agrément Canada pour la gérance des antimicrobiens (http://accreditation.ca/sites/default/files/rop-handbook-2016-fr.pdf, page 41).

La réponse idéale prendrait la forme d’une moyenne des réductions en pourcentage de l’utilisation d’antimicrobiens pour un échantillon représentatif d’hôpitaux canadiens qui ont entrepris des programmes de gestion des antimicrobiens au cours de la dernière décennie. Il convient de souligner qu’Agrément Canada a ajouté en 2014 les politiques de gestion des antimicrobiens aux pratiques organisationnelles requises des hôpitaux canadiens.

L’équipe

CASPAR (Consortium of Antimicrobial Stewardship Programs Against Resistance)


Description de l’équipe: Nous sommes des représentants de programmes de gérance des antimicrobiens de l’Hôpital Michael-Garron, du réseau de la santé du Niagara, du réseau de la santé Sinai et du réseau de santé universitaire. Nous avons uni nos forces pour mettre à contribution les connaissances de nos organisations en gérance des antimicrobiens.
Soumission: PDF