Question 4 du Défi Impact des données

Question 4: L’accès des pharmaciens au profil pharmacologique d’un patient lorsqu’ils exécutent une ordonnance a-t-il une incidence sur le taux d’ordonnances irrégulières d’analgésiques opiacés et de benzodiazépines?

Justification 

Un article de Dormuth et coll. paru en 2012 en Colombie-Britannique a révélé que la mise en place d’un réseau centralisé d’ordonnances était associée à une réduction spectaculaire de nombre d’ordonnances irrégulières d’opioïdes et de benzodiazépines. De tels réseaux d’information sur les médicaments sont désormais accessibles et utilisés dans nombre de provinces et de territoires (voir le Rapport annuel d’Inforoute de 2013‑2014); il faudra produire plus de données pour évaluer les répercussions des ordonnances irrégulières dans les provinces et les territoires qui n’y ont pas encore accès. La version intégrale de l’article, comprenant l’algorithme qui permet de révéler qu’une ordonnance irrégulière a été exécutée, peut être consultée ici.

Paramètres

L’analyse permettra d’obtenir les taux d’ordonnances potentiellement irrégulières suivants (dans les rubriques Numérateur/Dénominateur ci‑dessous) avant et après la mise en service d’un système d’information sur les médicaments (réseau centralisé d’ordonnances) d’une province ou d’un territoire.

Numérateur : nombre total d’ordonnances jugées irrégulières à la suite de l’application de l’algorithme décrit par Dormuth et coll.
Dénominateur : nombre total des ordonnances pouvant être incluses dans le dénominateur selon Dormuth et coll.
Échantillon : taille minimale de l’échantillon fixée à 100 000 ordonnances pouvant être incluses dans le dénominateur
Période : l’analyse doit inclure des données pour au moins une année avant et après le déploiement du système d’information sur les médicaments (réseau centralisé d’ordonnances) dans la province ou le territoire. Les années où les systèmes connus ont été pleinement déployés sont notamment les suivantes : 1994 pour le Manitoba et 2008 pour l’Alberta, la Saskatchewan et l’Île-du-Prince-Édouard.