Gagnants des prix du Défi Résultats

May 27, 201327 May 2013

Le Défi Résultats ImagiNation visait à améliorer la qualité des soins de santé et l’expérience des patients au Canada en accélérant l’utilisation et la diffusion de solutions novatrices dans les quatre domaines clés suivants :

  • Bilan comparatif des médicaments
  • Rapports synoptiques cliniques
  • Accès des patients à l’information sur la santé
  • Prise de rendez-vous électronique

Le Défi Résultats a été lancé le 1er janvier 2012. Durant une période de 16 mois, les 43 équipes participantes de partout au Canada ont enregistré plus de trois millions d’utilisations des TI sur la santé.

Pour en savoir plus au sujet des Défis, visitez le site Web www.defiimagination.imaginenationchallenge.ca.

Catégories et gagnants

Les quatre catégories du Défi Résultats sont fondées sur les priorités mentionnées par des Canadiens et des médecins.

Catégorie Bilan comparatif des médicaments :

Le bilan comparatif des médicaments réduit les risques de réactions indésirables à un médicament en établissant le mieux possible les antécédents pharmaceutiques du patient et en veillant à ce que les nouvelles ordonnances concordent avec cette liste.

Première place (ex æquo) : Réseau universitaire de santé, Ontario

Se classant ex aequo en première place, l’équipe du Réseau universitaire de santé a proposé une plateforme Web unique qui est intégrée au sommaire de congé électronique. Cette solution est utilisée pour consigner les antécédents pharmaceutiques d’un patient les plus complets qui soient et faire un bilan comparatif des médicaments au moment de l’admission et du congé. Elle permet également aux utilisateurs de rédiger des ordonnances électroniques, ainsi que des lettres, des grilles et des cartes-portefeuille sur les médicaments pour les patients. L’équipe du Réseau a réussi à faire passer le taux des bilans comparatifs à l’admission à plus de 80 % dans ses trois hôpitaux, taux qui est maintenu aujourd’hui grâce à la participation de l’équipe interprofessionnelle à des séances de recyclage à l’interne.

Première place (ex æquo) : Hôpital général de l’Est de Toronto, Ontario
Arrivé ex æquo en première place, l’hôpital général de l’Est de Toronto a créé un module électronique de bilan comparatif des médicaments qui permet aux pharmaciens de l’hôpital de consigner électroniquement les antécédents pharmaceutiques les plus complets possible, les écarts et les recommandations, et de commander tout médicament cliniquement justifiable avant l’admission selon une directive médicale évoluée. Au moment du congé, on peut également utiliser le module pour produire des ordonnances électroniques et comparer celles-ci avec les antécédents pharmaceutiques conformes aux pratiques exemplaires. Selon l’équipe, le processus de bilan comparatif des médicaments de l’hôpital a pour principal avantage de contribuer à prévenir les erreurs médicales aux points de transition, ce qui améliore les soins offerts aux patients, leur sécurité et le rendement global de l’hôpital.

Troisième place : Hôpital Mount Sinai, Ontario

Figurant en troisième place, l’équipe de l’hôpital Mount Sinai a mis au point une solution de bilan comparatif des médicaments grâce à laquelle les utilisateurs ont, en très peu de temps, plus que doublé le nombre de patients dont la liste des médicaments a fait l’objet d’un bilan comparatif à leur sortie de l’hôpital. La solution permet d’imprimer des directives à l’intention du patient qui décrivent et subdivisent clairement les médicaments « pris à la maison » qui ont été modifiés ou interrompus, ceux qui demeurent inchangés et ceux qui ont été nouvellement prescrits à l’hôpital.

Catégorie Rapports synoptiques cliniques :

Les rapports synoptiques cliniques sont utilisés pour consigner, de façon systématique, les principales données cliniques sur les plus récents faits concernant les pratiques exemplaires.

Première place : Centre des sciences de la santé Sunnybrook, Ontario

La première place revient au Centre des sciences de la santé Sunnybrook, qui a conçu un outil de rapports synoptiques normalisé comportant des choix sous forme de listes déroulantes contenant des champs obligatoires.  De cette façon, tous les renseignements pertinents sont consignés. L’équipe soutient que l’exhaustivité, l’uniformité et la clarté de cette nouvelle structure de production de rapports profitent à la fois aux cliniciens et aux patients.

Deuxième place (ex æquo) : Réseau universitaire de santé, Ontario

Le Réseau universitaire de santé arrive ex æquo en deuxième place dans cette catégorie.  Après avoir cherché à améliorer la communication entre les médecins des hôpitaux et les médecins exerçant en cabinet lorsqu’un patient obtient son congé, le Réseau s’est tourné vers une solution plus large permettant de saisir les données pour qu’elles soient réutilisées en milieu clinique, qu’elles facilitent la prise de décisions cliniques et qu’elles servent à la production de rapports dans le réseau de santé. En offrant aux cliniciens une plateforme commune où ils peuvent consigner l’information relative à différentes interventions, l’équipe du Réseau a constaté de nombreuses répercussions positives. Au dire de l’équipe, en plus d’avoir amélioré l’accès à l’information et la communication entre les prestateurs de soins, les outils de rapports synoptiques constituent un outil d’apprentissage en temps réel pour les médecins résidents et facilitent l’établissement de rapports et les initiatives de recherche. Enfin, lorsque les médecins ont à remplir des rapports d’hôpital et des dossiers, ces outils permettent d’améliorer la qualité de l’information et la rapidité du processus.

Deuxième place (ex æquo) : Hôpital général de North York, Ontario

L’hôpital général de North York figure aussi en deuxième place pour avoir adopté un modèle de rapports synoptiques électroniques normalisés permettant aux équipes de soins de disposer de l’information clinique la plus complète et la plus exacte qui soit, et ce, le plus rapidement possible,  lorsqu’elles s’occupent des patients atteints d’un cancer . La solution qu’utilise l’hôpital comporte des listes de contrôle personnalisées conformes aux normes d’Action Cancer Ontario et du College of American Pathologists, ce qui donne l’assurance que tous les champs de données requis sont remplis. L’équipe estime que la solution permet non seulement aux pathologistes qui produisent les rapports de gagner du temps, mais également aux cliniciens de trouver plus facilement l’information dont elle a besoin pour fournir aux patients les meilleurs soins possible.

Catégorie Accès des patients à l’information sur la santé :

L’accès à l’information sur la santé permet aux patients d’accéder en ligne aux renseignements sur leur santé, comme les résultats d’analyses de laboratoire et les antécédents vaccinaux.

Première place : Excelleris, Colombie Britannique

La première place revient à Excelleris, dont la solution permet aux patients de la Colombie-Britannique d’accéder aux résultats d’analyses de laboratoire et appuie la surveillance des patients à domicile pour améliorer la prise en charge des maladies chroniques.

Deuxième place : équipe de la clinique de santé familiale West Carleton, Ontario

L’équipe de la clinique de santé familiale West Carleton arrive en deuxième place dans cette catégorie.  La clinique a lancé un portail en ligne sur la santé des patients, où chacun de ses 16 500 patients peut consulter de façon sécurisée les renseignements stockés dans leur dossier médical électronique (DME), comme les résultats d’analyses de laboratoire et les données sur la vaccination. Le portail offre également aux patients des outils les aidant à s’occuper plus activement de leur santé.

Troisième place : équipe de la clinique de santé familiale Wise Elephant, Ontario

L’équipe de la clinique de santé familiale Wise Elephant se classe en troisième place dans cette catégorie. La clinique a créé un portail en ligne qui donne aux patients un accès à leurs renseignements sur la santé, en tout temps et de partout. Le portail est mis à jour de façon automatique, directement à partir des dossiers médicaux électroniques des patients. Selon l’équipe, puisque le portail offre un accès immédiat à des renseignements tels que les résultats d’analyses de laboratoire, la liste des médicaments et les examens de dépistage à venir, les patients savent que leurs prestateurs de soins disposent de toute l’information qu’il leur faut pour fournir les meilleurs soins possible.

Catégorie Prise de rendez-vous électronique :

La prise de rendez-vous électronique permet aux patients de prendre des rendez-vous en ligne ou avec un appareil mobile, à leur convenance.

Première place : groupe de 14 cliniques, Colombie Britannique

La première place revient à une équipe composée de membres d’une profession de la santé réglementée, comme des massothérapeutes et des chiropraticiens, et à leur personnel réparti dans 14 cliniques de la Colombie-Britannique. L’application de prise de rendez-vous électronique de l’équipe permet à la clientèle de prendre, de modifier et d’annuler des rendez-vous en ligne. Le personnel a donc plus de temps à consacrer aux patients en personne, et il passe moins de temps à répondre au téléphone et à gérer les rendez-vous.

Deuxième place : groupe de 49 cliniques, Québec

L’équipe qui arrive en deuxième place a mis au point une solution de prise de rendez-vous électronique pour trouver de nouvelles façons d’éliminer les difficultés souvent rencontrées par les patients qui doivent prendre rendez-vous à la dernière minute avec leur médecin et par les professionnels et les administrateurs de soins de santé qui doivent composer avec des annulations de dernière minute. Cette solution consiste en un système automatisé qui accroît la productivité des cliniciens et du personnel de soutien et améliore l’accès des patients aux soins.

Troisième place : Société canadienne du sang

La solution de prise de rendez-vous électronique conçue par la Société canadienne du sang, qui arrive en troisième place, permet aux donneurs de se créer un profil, de chercher des places de rendez-vous par établissement ou par date, et de prendre, de modifier ou d’annuler des rendez-vous en ligne.